Antalya est la grande ville touristique du sud de la Turquie, la capitale touristique de la côte méditerranéenne turque, surnommée la « Riviera turque ».
Elle peut même être considérée comme l'une des stations balnéaires les plus fréquentées au monde (plus de 9 millions de touristes annuels en 2010)[1].
La vieille ville d'Antalya, Kaleici, s'allonge au flanc d'une falaise abrupte en contrebas de laquelle se niche un ancien port, aujourd'hui port de plaisance moderne
Depuis sa fondation en 150 av. J.-C. par Attale II, roi de Pergame, qui l'appela Attaleia la ville a toujours été habitée. Les Romains, les Byzantins et les Seldjoukides occupèrent la ville avant qu'elle ne tombe sous la loi ottomane. Elle fut alors nommée Adalya.